RCT SOLIDARITY TRIAL : les résultats de l’essai clinique sur la COVID-19

Les résultats de l’essai international SOLIDARITY TRIAL lancé par l’OMS viennent d’être pré-publiés en préprint. Malheureusement aucun des quatre traitements testés (hydroxychloroquine, remdesivir, interféron, lopinavir) ne semble efficace pour réduire la mortalité à l’hôpital ou la durée d’hospitalisation chez tous les patients randomisés mais également dans les sous-groupes (ventilés vs non ventilés, âge, sexe…).

L’étude couvre plus de 30 pays, soit 405 hôpitaux dans le monde. 11 266 adultes ont été randomisés, dont 2750 attribués au Remdesivir, 954 Hydroxychloroquine, 1411 Lopinavir, 651 Interféron plus Lopinavir, 1412 uniquement Interféron et 4088 sans médicament à l’étude. La population d’étude était de patients de moins de 70 ans en majorité (81%), plutôt d’hommes (62%) et avec 25% de diabétiques. L’adhérence aux traitements était de 94 à 96% à mi-parcours du traitement, avec un accroissement de 2 à 6%. 1253 décès ont été signalés en médiane au 8ème jour (IQR 4-14 jours).

Les principaux résultats : pas d’efficacité

Les analyses sur la mortalité à 28 jours à hôpital montrent qu’il n’y a pas de bénéfice:

  • Remdesivir RR=0,95 (0,81-1,11) avec 301 décès/2743 active vs 30 décès/2708 dans le groupe contrôle
  • Hydroxychloroquine RR=1,19 (0,89-1,59) avec 104 décès/947 vs 84/906 dans le groupe contrôle
  • Lopinavir RR = 1,00 (0,79-1,25) avec 148/1399 vs 146/1372)
  • Interféron RR = 1,16 (0,96-1,39) avec 243 décès/2050 vs 216/2050

Pour lire le risque relatif RR qui évalue l’effet du traitement en comparant la mortalité dans les deux groupes (traitement vs contrôle), si le RR comprend la valeur 1 entre les bornes de son intervalle de confiance entre crochets, cela signifie qu’il n’y a pas d’association entre l’utilisation du traitement et la mortalité. Un intervalle de confiance encadre une valeur réelle que l’on cherche à estimer en statistiques (un peu comme une marge d’erreur, sans en être une).

Courbes de mortalité pour les 4 traitements (en bleu le groupe contrôle et en rouge le groupe traitement)

Avec 1253 décès, l’estimation du Kaplan-Meier de la mortalité à 28 jours était de 11,8%. Ce risque dépendait de plusieurs facteurs, notamment l’âge (20% si ≥ 70 ans, 6% si <50 ans) et la ventilation (39% si ventilé, sinon 10%).

Une méta-analyse a été conduite pour le Remdesivir incluant l’essai américain du US NIH et conclut à la non-efficacité pour réduire la mortalité. Il n’y avait pas d’associations statistiques entre les 4 traitements et la mortalité dans chacune des analyses en sous-groupe (chez les patients ventilés vs non ventilés ; selon différentes classes d’âge).

stratified-analyses-solidarity-trial

Ces résultats présenté par Solidarity Trial montrent que de grands essais internationaux sont possibles, même pendant une pandémie, et offrent la promesse de répondre rapidement et de manière fiable à des questions critiques de santé publique concernant les traitements !

Quel est le mode d’administration du traitement ?

Les patients éligibles étaient âgés de ≥ 18 ans, hospitalisés avec un diagnostic de COVID-19 et n’ayant reçu aucun médicament au début de l’étude, sans transfert prévu ailleurs dans un autre hôpital dans les 72 heures et sans contre-indication à aucun médicament à l’étude. L’hydroxychloroquine et le lopinavir ont été arrêtés pour futilité le 18 juin et le 4 juillet 2020, respectivement. L’interféron a été arrêté le 16 octobre.

  • Remdesivir (intraveineux): Jour 0, 200 mg; jours 1 à 9, 100 mg
  • Hydroxychloroquine (orale): à 0h, quatre comprimés; à 6h quatre comprimés; à 12h, deux comprimés deux fois par jour pendant 10 jours. Chaque comprimé contenait 200 mg de sulfate d’hydroxychloroquine (155 mg base / comprimé; une alternative peu utilisée impliquait 155 mg de chloroquine base / table)
  • Lopinavir (oral): deux comprimés deux fois par jour pendant 14 jours. Chaque comprimé contenait 200 mg de Lopinavir (plus 50 mg de Ritonavir, pour ralentir la clairance hépatique du Lopinavir)
  • Interféron (principalement sous-cutané): 3 doses sur 6 jours d’interféron sous-cutané de 44 μg

Pour suivre les autres actualités du blog ou en apprendre plus sur les controverses alimentaires, santé et environnement, un petit like ou sur Twitter :

Source :

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.10.15.20209817v1.full.pdf

3 réflexions sur “RCT SOLIDARITY TRIAL : les résultats de l’essai clinique sur la COVID-19

  • 16 octobre 2020 à 5 h 37 min
    Permalien

    Surement une petite faute de frappe dans la ligne sur Remdesivir :
    «Remdesivir RR=0,95 (0,81-1,11) avec 301 décès/2743 active vs 30 décès/2708 dans le groupe contrôle»
    ça m’étonnerais qu’il n’y ait eu que 30 décès dans le groupe contrôle.

    Avec ça, j’ai une vraie question : qu’est-ce que signigie “active” dans cette ligne ?
    Il y a une subtilité qui m’échappe parce que, en ce qui concerne le groupe traitement, 12.5% de 2743 ne vaut pas 301.

    En tout cas, merci pour l’article.

    Répondre
    • 16 octobre 2020 à 8 h 04 min
      Permalien

      Merci oui, c’était une faute de frappe comme j’ai écrit l’article à minuit (le préprint est sorti à 23h)

      Active fait juste référence au groupe traitement
      Oui, je crois qu’il y a une erreur 301/2743=11%, c’est une bonne question et je n’ai pas la réponse

      Répondre
  • 16 octobre 2020 à 20 h 53 min
    Permalien

    En effet, faute de frappe.
    303 décès ont été décomptés dans le groupe temoin Ramdesivir

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.