Voyage en Inde : à la découverte de l’alimentation ayurvédique

Je vous propose de voyager en Inde afin de découvrir l’alimentation ayurvédique, une tradition indienne. Cet article a été écrit en partenariat avec le site de voyage inde.marcovasco.fr. Par contre, comme on peut le lire sur certains sites internet, il n’y a aucune preuve scientifique que ce régime traite et soigne le cancer ou d’autres maladies.

Un voyage en Inde est l’occasion pour vous de découvrir l’Ayurveda. Comprenant un vaste système de remèdes naturels, l’alimentation ayurvédique se base sur des céréales, des légumes et des fruits. Lors de vacances culturelles au pays des épices, vous aurez l’occasion de connaitre l’ensemble de ces pratiques de médecine alternative déjà élaborées dans l’Antiquité sur le sous-continent indien.

L’alimentation ayurvédique dédiée à la culture indienne

La culture indienne attribue l’alimentation ayurvédique à Brahma, le créateur. Le principe de cette pratique traditionnelle de la médecine orientale vise à la stabilité du corps, des sens, de l’esprit et de la conscience. L’Ayurveda ne soigne pas, mais traiterait la personne. D’après la tradition, ce régime alimentaire rééquilibrerait le dysfonctionnement en utilisant les énergies émotionnelles et spirituelles. C’est aussi une façon de vivre en harmonie avec la nature et soi-même. Ainsi, profitez de votre séjour en Inde pour connaitre davantage sur ce régime alimentaire indien.

ayurveda alimentation ayurvédique principes 2L’alimentation ayurvédique traite les personnes en tenant compte de leurs facteurs environnementaux. Et selon la culture indienne, chaque personne est unique. Ayant son empreinte et ses propres constitutions, ses caractères individuels forment ce qu’on appelle les Doshas. Le Vata (l’air et l’espace) en fait partie. Ce dernier favoriserait par exemple les mouvements péristaltiques des intestins pour une bonne absorption des nutriments alimentaires. Quant au Pitta, celui-ci facilitera la digestion par le feu digestif. Le Kapha (l’eau et la terre) se charge est responsable du bon fonctionnement des cellules. Ainsi, un bon équilibre entre ces trois éléments fondamentaux de l’alimentation ayurvédique nous permettrait de jouir d’une bonne santé.

Il est à rappeler que le régime alimentaire ayurvédique s’applique à stabiliser les énergies spirituelles et mentales. Le but de l’alimentation ayurvédique est de panacher les six goûts pour un bon équilibre du dosha. Les aliments astringents, amers et à la fois piquants sont utilisés pour constituer le kapha. Quant au pitta, il sera composé essentiellement de nourriture salée, sucrée et aigre. En outre, les épices servent aussi à calmer le feu digestif dans cette pratique de la médecine traditionnelle indienne. Quant au riz, accompagné par des légumes, il aidera à refroidir l’organisme. C’est la composition de base de l’alimentation ayurvédique.

Quelle crédibilité scientifique ?

Ayurveda food ayurvédique alimentation régime inde 2Le Cancer Research UK met en garde contre certaines pratiques extrêmes de cette médecine alternative comme se faire vomir ou l’utilisation de laxatifs pour « se débarrasser des toxines ». La plupart des thérapeutes n’utilise pas cette pratique, mais il faut être méfiant. Certains remèdes aux herbes peuvent également interférer avec des traitements médicamenteux, en particulier, quand ces herbes sont consommées en grande quantité.

Par contre, les techniques de relaxation et de yoga peuvent vous apporter un réel bien-être.

Voici les principales molécules suspectées avoir un effet sur la santé :

  • La Withaferine A, qui provient de la plante Withania somnifera (Solanacée). Une étude dans International journal Cancer a montré que la wihaferine A pourrait ralentir l’avancée de cancer du sein chez des souris. Dans la Revue Nature.com, cette molécule a aussi montré des effets anti-ostéoporose dans des modèles cellulaires.
  • Acetyl-11-keto-beta-boswellic acid (AKBA), qui provient de la résine de l’herbe Boswellia serrata. AKBA pourrait avoir des effets anti-inflammatoires pour les problèmes intestinaux (étude sur des rats).
  • L’alpha mangostine, qui provident du fruit du Mangoustanier. Cette molécule a induit l’autodestruction de cellules cancéreuses dans des modèles
withania somnifera ashwagandha racine
Withania somnifera

Néanmoins toutes ces études ne concernent que des modèles cellulaires ou des souris et non des études d’intervention sur l’Homme, il manque donc d’autres études pour confirmer ou non ces effets. Le manque d’harmonisation des pratiques et de clarté et de rigueur dans les protocoles des études sur l’Ayurveda rend difficile son analyse. Il manque des standards et des contrôles pour évaluer l’efficacité de ce régime. Sharma recommande la standardisation des formulations des remèdes à base d’herbes pour effectuer des études cliniques sur l’Homme. Je le rappelle : cette alimentation n’est pas à substituer à un éventuel traitement médical et ne soigne pas le cancer. En cas de doute, demander l’avis de son médecin.

Le Kerala, lieu idéal pour découvrir l’Ayurveda

Kerala Periyar National Park
Kerala Periyar National Park

L’Ayurveda est devenu actuellement l’un des plus célèbres thèmes de voyage. Effectivement, un bon nombre de touristes choisissent chaque année de venir au Kerala (un état Indien) pour découvrir cette ancienne culture orientale. Un véritable tourisme pour la médecine traditionnelle et alternative s’y est développé. Cette région sud de l’Inde est considérée comme un véritable berceau des épices. Se déroulant dans un centre d’Ayurveda situé au bord de la mer, cette pratique de l’Inde ancienne vous procurera un bien-être total. Vous pourrez non seulement profiter du soleil, mais vous aurez aussi la chance de gouter aux menus ayurvédiques qui sont faits à base d’agriculture biologique.

Partir dans le sud de l’Inde vous permettra de découvrir ce régime traditionnel. Les bienfaits des plantes et des épices de la région y seront associés aux méditations, ainsi qu’aux différents soins personnalisés. En complément avec ces séances de détente, le massage y est également proposé afin de restaurer une harmonie globale au sein de votre corps. Ce sera pour vous le moment opportun pour se ressourcer. Cette évasion au Kerala vous permettra d’entreprendre d’une manière complète votre santé. Ainsi, si vous avez envie de vivre une expérience profonde au cœur de la sérénité, rendez-vous dans la région sud-indienne.

ayurveda yoga massageKerala vous attend pour vous faire découvrir les bienfaits des traitements ayurvédiques traditionnels de l’Inde. Vous trouverez sur place plusieurs centres qui se feront une joie de vous accueillir dans leurs luxueux Spas. Sauna, hammam et jacuzzi vous inviteront à vous détendre dans un cadre paisible. Vous menant en plein milieu d’une terre inconnue, votre séjour au Kerala vous garantit un dépaysement total.

Les lieux à découvrir au Kerala

Region munnar thé tea Inde
Region de Munnar

Le kérala est un Etat au Sud-Ouest de l’Inde. Le climat au Kerala est tropical.

Le Parc national de Periyar est un espace protégé où vous pourrez observer des tigres, des éléphants, des reptiles et des oiseaux rares.

La région de Munnar est connue pour ses plantations de thé.

Les backwater du Kerala sont des lagunes et des lacs d’eau qui s’étendent sur la côte du Kerala. De nombreus canaux ont été creusés pour faciliter le transport de marchandises.

Les Ghâts occidentaux sont une chaîne de montagnes qui abrite plus de 325 espèces menacées. Cet endroit est un patrimoine de l’UNESCO pour ses niveaux exceptionnels de biodiversité.

Kovalam Beach, la plage à touristes  avec un eau claire et entourée de cocotiers. De nombreuses activités (piscine, yoga, spa, centres de massage…) sont proposés pour les touristes.

Kovalam beach
Kovalam beach – Crédit : Mehul Antani

 

Sources :

Cancer Research UK –  Ayurvedic medicine – http://www.cancerresearchuk.org/about-cancer/cancers-in-general/treatment/complementary-alternative/therapies/ayurvedic-medicine

Bhushan Patwardhan et al. – Bridging Ayurveda with evidence-based scientific approaches in medicine – EPMA J. 2014; 5(1): 19. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4230501/

Ashish K Sharma et al. –  Problems associated with clinical trials of Ayurvedic medicines – Brazilian Journal of Pharmacognosy (Mai 2010) – http://www.scielo.br/pdf/rbfar/v20n2/a23v20n2.pdf

Ping Li, Weixi Tian and Xiaofeng Ma – Alpha-mangostin inhibits intracellular fatty acid synthase and induces apoptosis in breast cancer cells – Molecular Cancer2014  https://molecular-cancer.biomedcentral.com/articles/10.1186/1476-4598-13-138

Krieglstein CF et al. – Acetyl-11-keto-beta-boswellic acid, a constituent of a herbal medicine from Boswellia serrata resin, attenuates experimental ileitis -Int J Colorectal Dis. 2001 Apr;16(2):88-95.  http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11355324

http://whc.unesco.org/fr/list/1342

http://www.geo.fr/voyages/guides-de-voyage/asie/inde/inde-du-sud/kerala/(onglet)/conseils

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.