Idées pour cuisiner les fanes de légumes et limiter le gaspillage

epluchure gaspillage alimentaire chiffres nourriture consommableEnviron 20 kilos d’aliments consommables par an par français sont mis à la poubelle dont 7kg de produits alimentaires encore emballés. Depuis 1974, le pourcentage de nourriture perdue a doublé ! Les fruits et les légumes représentent la moitié des produits jetés. Les liquides constituent 24% des produits jetés. La viande, le poisson et les plats préparés arrivent en dernier à hauteur de 6%. Le ministère de l’environnement estime à 180€ à 200€/personne et par an le coût du gaspillage. A cela, il faut aussi ajouter l’eau, le CO2 généré et les terres arables utilisées pour produire ces aliments jetés.

Habituellement, on lave et on coupe grossièrement ses légumes et on jette tout ce qui nous semble non comestible comme les feuilles des carottes ou des radis ou les queues des fraises. Certaines personnes astucieuses ont pensé à réutiliser tout cela dans leur cuisine. D’ailleurs, c’est souvent dans la peau des fruits et légumes que sont stockées les vitamines et les fibres. Je vous conseille des produits issus de l’agriculture bio pour éviter de manger des pesticides …

Les fanes de légumes, c’est quoi au juste ?

Les fanes sont les feuillages ou tiges des plantes cultivées, parties des légumes que l’on jette habituellement à la poubelle. Toutes les fanes de légumes ne se mangent pas.
Voici celles qui sont comestibles : radis navet, carottes, oignons, fenouil, betterave, feuilles du brocoli.

legumes fanes non comestibles parties solanacées solanineLes feuilles des légumes de la famille des solanacées (tomates, pommes de terre, aubergines, poivron) sont à éviter puisqu’ils contiennent de la solanine, une substance toxique. Les fruits non mûrs, les germes et les tubercules germés ou verdis sont à proscrire également d’après la FAO et cette revue médicale Suisse. Et la solanine n’est détruite qu’à partir de 243°C donc ce n’est pas la peine de faire cuire ses pommes de terre vertes ou ses feuilles pour les rendre comestibles… Une intoxication à la solanine provoque des diarrhées, des maux de tête, des sueurs, des vomissements.

 

Ne pas manger également les feuilles de rhubarbe, qui contiennent des teneurs élevées en acide oxalique (toxique également). En cas de doute sur une partie d’un légume : ne pas le manger ou demander l’avis d’un médecin. Attention, ‘naturel’ ne veut pas forcément dire bon pour la santé !

Quelques façons originales de cuisiner ces fanes :

gelée de queue de fraise québecTout d’abord, les fanes doivent être bien lavées et débarrassées des feuilles abîmées ou pourries. Elles peuvent être utilisées en condiments, hachées ou en soupe ou en quiche ou en tarte.

Au Québec, on utilise même les queues de fraises pour faire des gelées. C’est idéal pour une salade de fruits ou en faire un granité. Recette toute simple : mélanger : 4 unités (une tasse/verre/bol) de queues de fraises, 1 unité d’eau  et 1 unité de sucre. On peut rajouter une feuille de menthe ou quelques gouttes de jus de citron.

Pour finir, je vous propose 3 recettes qui m’ont séduit dans ces 3 blogs (je vous invite à les visiter, ils proposent de superbes recettes – grand merci à elles !) :

  • Cooking Julia, blog de cuisine rapide et inventive, propose de revisiter les fanes de radis avec son délicieux velouté au radis et aux poireaux.
  • Les Papilles Estomaquées propose d’utiliser les tiges feuillées de fenouil pour faire un pesto. Avec un petit coup de mixeur dans ces fanes de fenouil, vous aurez en plus les bienfaits antioxydants avec l’huile d’olive et le jus de citron ainsi que des micronutriments essentiels provenant de la noix de cajou.
  • Une autre recette qui m’a attiré : les galettes de fanes de carottes de Madame Cuisine pour faire le plein de béta-carotène (pour fabriquer de la vitamine A).

velouté fanes radis cooking julia papilles estomaquées pesto galettes fanes de carottes

Après les fanes, les épluchures de légumes…

Et oui, on peut également cuisiner les épluchures de légume !

zeste agrumes orangeLes plus connus sont les zestes d’agrumes. Le zeste est la partie colorée des agrumes et la partie intérieure blanche est le zist (voilà vous avez 2 mots parfaits pour caser un Z au scrabble). On peut râper la peau de ces fruits pour obtenir une poudre de zeste d’agrumes pour parfumer le poisson, des desserts ou en vinaigrette.

Avec les épluchures de pommes, il est également possible de faire des chips sucrés. Sucrez les pelures de pomme, puis déposez-les sur du papier sulfurisé et mettez-les au four à 150°C jusqu’à ce qu’elles deviennent croustillante.

En faisant sécher la peau des tomates, on peut obtenir une poudre, qui pourra donner du goût à vos plats. Cette préparation s’appelle un sablon de tomates. Elle peut être mise sur des pâtes, de la volaille, de la pizza, dans la pâte à pain…

Voilà quelques idées à tester le Week-end !

Sources :

ADEME – Éviter le gaspillage alimentaire – Mis à jour le 29/10/2015 http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/dechets/reduire-dechets/eviter-gaspillage-alimentaire

FAO – La Pomme de terre – http://www.fao.org/docrep/t0207f/T0207F0d.htm

Rev Med Suisse 2013;1483-1487 – Fruits et légumes : peuvent-ils être dangereux ? http://www.revmed.ch/rms/2013/RMS-394/Fruits-et-legumes-peuvent-ils-etre-dangereux

AFSCA – La toxicité des feuilles de rhubarbe http://www.favv-afsca.fgov.be/comitescientifique/avis/2006/_documents/AVIS_35-2006_Fr.pdf
Guillaume Garot – Rapport sur le gaspillage alimentaire – http://agriculture.gouv.fr/guillaume-garot-remet-son-rapport-sur-le-gaspillage-alimentaire

 

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Idées pour cuisiner les fanes de légumes et limiter le gaspillage"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Cooking Julia
Invité

Merci pour cet article très intéressant. Ravie d’avoir pu y apporter ma petite contribution 🙂

Valéry
Invité

Merci beaucoup pour cet article !

Ma femme et moi avons un petit jardin et ne savions pas forcément quoi faire avec les fanes de radis ou de carottes par exemple, à part les donner à notre lapin qui en raffole.

Grâce à ces liens et ces recettes ,nous saurons dorénavant comment les cuisiner 😉

wpDiscuz