Gobelets, emballages comestibles, papiers origami à croquer

Pour lutter contre les déchets alimentaires, certains industriels testent les verres ou les emballages comestibles ! Pour rappel, la France a produit 37,6 millions de tonnes de déchets ménagers en 2013. Les déchets d’emballages ménagers représentent 33% des ordures ménagères. Le taux de recyclage des emballages ménagers était de 67% en 2012, mais il varie fortement selon le matériau : 86% pour le verre et 49% pour les bouteilles et les flacons plastiques.

Quand l’alimentation, le packaging, la création artistique et les considérations environnementales se rencontrent, ça donne :

La vaisselle comestible

Marre de faire la vaisselle ? Je vous propose la vaisselle comestible !

LOLIWARE verre comestible edible cup 2

Plus besoin d’aller laver les verres, Loliware est un verre entièrement comestible. Il est également non-OGM, sans gluten, sans plastique. Le site indique qu’il a été approuvé par la FDA (Food and Drug Administration), je n’en trouve mention nulle part sur internet…Le verre Loliware est fait d’édulcorants naturels, d’eau, d’agar-agar (gélifiant obtenu à partir d’algues rouges) et d’arômes et couleurs dérivés des fruits et légumes. Une tasse apporte seulement 67 kcal. Il faut le conserver dans un endroit sec et froid, cependant il ne doit pas être gardé au réfrigérateur. La durée de vie est d’un an d’après le site. Attention, il n’est pas utilisable pour des boissons chaudes. Un lot de 4 tasses coûte 15.99$. Loliware a été créée par Chelsea Briganti et Leigh Ann Tucker pour lutter contre les 25 millions de verres en plastique jetés dans la nature aux Etats-Unis (mais le problème des déchets plastiques est autant en France).

Les principales critiques sont par rapport au fait que le gobelet en contact avec nos mains ou des surfaces sales. Par conséquent, il ne sera pas 100% propre. Il y a aussi la barrière psychologique d’avaler son verre…

KFC Tasse comestible cafe scoffee cupKFC a aussi lancé au Royaume-Uni en 2015 des tasses à café comestibles, appelées Scoffee Cup. Le récipient est entouré à l’intérieur de chocolat blanc qui résiste à la chaleur et à l’extérieur d’une couche de biscuit. A la différence de Loliware, Scoffe Cup a d’un verre en biscuit.

Wikipearl, le yaourt en perles

 La société américaine Wikipearl nous propose des yaourts dont le pot se mange.  D’ailleurs, peut-on vraiment appeler encore ça un pot de yaourt ?

Les wikipearls sont des boules de yaourt. Le yaourt est entouré d’une peau 100% naturelle comestible. Wikipearl perle de yaourt emballage comestibleCes sphères peuvent également contenir des liquides, de la glace, du fromage. Le produit est également lavable. Ce produit a été imaginé par David Edwards, professeur à Harvard et François Azambourg. Le but est de diminuer les déchets et remplacer le plastique par des emballages comestibles.

« When it comes to creating smarter nutrition, Nature is the ultimate teacher”

Ce type d’emballage ouvre de nombreuses possibilités.

perle yaourt comestible emballageDu point de vue nutritionnel, il n’y a rien d’anormal ! Voici par exemple, la liste des  ingrédients des sphères de glace vanille-noix de coco de la société Incredible : Water, Coconut Cream, Sugar, Rice Syrup Solids, Cocoa Powder, less than 2% of Vanilla Extract, Natural Flavors, Gelatin, Sodium Alginate, Carob Bean Gum, Guar Gum.

La tenue du produit est basée sur l’alginate de sodium, extrait des algues brunes. Il est utilisé comme émulsifiant et gélifiant. En cuisine moléculaire, on l’utilise pour faire de la sphérification : les petites billes solides qui éclatent en bouche. La gomme de caroube et la gomme de guar sont des épaississants, stabilisants. Une bille de 20g apporte seulement 35 kcal !

Néanmoins, les avis sont partagés à cause de la texture gélatineuse, humide et visqueuse. Le risque sanitaire est encore pointé puisque l’emballage est consommé dans son intégralité. Petite vidéo pour plus d’infos sur le concept des Wikipearls :

https://www.youtube.com/watch?v=eH8CXu-Xex8

Au final, ces emballages comestibles ont surtout l’air amusant et innovant. Pour finir, je vais vous évoquer un dernier support comestible :

Du papier origami à déguster

« Manger est devenu un acte banal, dans une société où le consumérisme à outrance, nous a peu à peu détaché de notre rapport à la nature et à la terre. » – Emilie-Laura Accipe

Emilie-Laura Accipe, graphiste de l’Atelier Au Poêle, a décidé de mêler alimentation et créativité, à travers des supports hybrides comestibles. Elle propose de réfléchir et voir notre alimentation différemment à travers des supports innovants comestibles : des papiers origami et des enveloppes comestibles. Ces papiers origami sont à base de fruits, faits à partir des produits invendus en magasins bio ou auprès de producteurs locaux. Les cartes sont quand à elles sont en pâte d’amande. L’Atelier Au Poêle propose différents ateliers et événements sur des objets inhabituels comestibles. Bonne dégustation !

papier origami comestible ediblepapier à manger comestible


Pour suivre les autres actualités du blog ou en apprendre plus sur les controverses alimentaires, santé et environnement, un petit like :

2 pensées sur “Gobelets, emballages comestibles, papiers origami à croquer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.