Les fruits rouges : les fruits préférés chez les enfants ?

Avant de déguster un fruit, la vue est le premier sens sollicité. En effet, lorsque nous voyons un aliment nous nous imaginons son goût, sa saveur et sa texture… La couleur peut être génératrice d’envie, de dégoût ou de peur mais elle peut témoigner de la comestibilité d’un aliment.

Il existe une grande diversité de couleurs pour les fruits. Qu’est-ce qui conditionnent les préférences alimentaires pour les fruits ? Une étude de l’Université Trnava de Slovaquie a étudié les liens entre la couleur des fruits et l’envie d’en consommer chez les enfants. Les enfants trouveraient les fruits rouges plus beaux et plus séduisants et ils auraient une préférence pour ceux-ci. Le rouge serait une couleur associée à la maturité du fruit et donc lié à un apport énergétique et au goût sucré. Cependant, d’autres recherches indiquent que la préférence pour certains fruits reposerait uniquement sur la sensibilité esthétique et le jugement du goût «  ce qui est beau est bon ».

L’étude de Prokop dans la revue scientifique Journal of Biological and Clinical Anthropology l’influence de la couleur des fruits sur leur consommation. 195 enfants de 10 à 15 ans ont été recruté aléatoirement dans des écoles primaires de Slovaquie. 20 images de fruits qu’ils ne connaissaient pas leur étaient présentées. Ensuite, ils devaient juger sur une échelle de 1 à 5 (1= pas du tout, 5= très beau) :

  •  la beauté du fruit :  à quel point considères-tu ce fruit comme attirant ?
  • leur envie de le consommer :  aimerais-tu manger ce fruit ?
  • la perception du danger (s’ils trouvaient le fruit dangereux ou comestible) : à quel point considères-tu ce fruit comme toxique ?

Les fruits présentés ont été divisés en 4 catégories : attrayant et comestible / attrayant et toxique / pas attrayant et comestible / pas attrayant et toxique.

Des différences de jugement entre les filles et les garçons ?

Dans cette enquête, il n’y avait pas de différences entre les filles et les garçons dans le désir de manger des fruits toxiques ou dans la perception de la toxicité d’un fruit. Cependant, les filles ont mis globalement de meilleures notes aux fruits que les garçons.

Les fruits attirants paraissent plus  comestibles  que ceux « non attrayants » et ils sont également considérés comme moins toxiques.  Les fruits toxiques et peu attrayant sont perçus comme les plus dangereux.

Les fruits rouges, les préférés !

couleur-fruit-rouge-framboiseL’enquête conclue que les fruits orange/rouges semblent être plus attractifs que les fruits verts/marrons ou jaunes chez les enfants de 10 à 15 ans (ce qui pourrait être différent chez l’adulte !). L’étude de Maier (2009) a montré que la préférence pour le rouge chez les enfants dépend du contexte de consommation : dans un environnement hospitalier, ils préfèrent le rouge au vert et gris alors que dans un environnement hostile cette préférence disparaît. La préférence pour le rouge changerait aussi avec l’âge.
Ces études comportent des limites par le faible nombre de participants et ne concernent qu’une certaine catégorie d’âge chez les enfants, puisque l’on sait que les préférences alimentaires évoluent au cours du temps. Et l’esthétique reste un jugement très subjectif.

Pourquoi une diversité de couleurs pour les fruits ?

Certains pensent que l’attraction pour certains fruits pourrait être liée à la sélection naturelle. La couleur serait une adaptation pour les oiseaux frugivores qui préféreraient les fruits rouges et noirs. Ce caractère adaptatif permettrait d’augmenter la visibilité des fruits et leur attraction auprès des frugivores, ce qui accroitrait les possibilités de dispersion des graines de fruits.  Le goût, l’odeur et le contexte sont également des facteurs à prendre en compte dans la décision de manger ou non un fruit. D’autres estiment que certaines couleurs pourraient dissuader des attaques d’arthropodes. Les pigments végétaux participent également à la défense des plantes.

D’où vient la couleur des fruits ?

Les cellules des fruits contiennent des pigments végétaux dans la vacuole ou le chromoplaste et les chloroplastes :

  • la chlorophylle, pigment vert, est essentielle dans la photosynthèse.
  • les caroténoïdes donnent un couleur jaune –orange (carotène ou xanthophylles).
  • les flavonoïdes sont des composés phénoliques. Les anthocyanes donnent des couleurs rouges, bleues, violettes voire noires selon les concentrations en pigments.
  • les bétalaïnes produisent des tons de rouges à violet et bleus pour les bétacyanines, et jaunes pour les bétaxanthines.

Mais également les mélanines (polymères bruns).

La couleur des aliments est un sujet très étudié dans le marketing. Le consommateur met en moyenne quelques secondes pour choisir un produit lorsqu’il se trouve dans un rayon, la majeure partie de cette décision repose sur la couleur du produit.

Sources :

Pavol Prokop and Jana Fancovicova  – Beautiful fruits taste good: the aesthetic influences of fruit preferences in humans – Anthrop. Anz. 69/1, pp. 71–83 Article J. Biol. Clinic. Anthrop.

Maier MA et al. – Context Specificity of Implicit Preferences: The Case of Human Preference for Red – Emotion. 2009 Oct;9(5):734-8.

Mary F. Willson and Christopher J. – The Evolution of Fruit Color in Fleshy-Fruited Plants – The American Naturalist, Vol. 136, No. 6 (Dec., 1990), pp. 790-809

Images libres de droit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.