Conférence régionale Europe de la FAO : de la sous-nutrition au surpoids et l’obésité

« We need strength and courage to face these uncertainties and to penetrate these complexities. Let’s not give in to the hardships of our times, and join forces to build a fairer, safer and more peaceful world” – José Graziano da Silva, directeur général de la FAO Europe

Du 4 au 6 Mai se tient en Turquie la Conférence régionale Europe de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Cette conférence va traiter des problématiques pour l’horizon 2030 en ce qui concerne l’alimentation, la santé publique et l’agriculture durable. Les conférences régionales de la FAO se déroulent toutes les 2 ans.

Dans la suite de la COP21

accord paris agreements COP21En décembre 2015, 195 pays avaient signé les accords de Paris lors de la COP21 pour définir une stratégie mondiale pour essayer de maintenir le réchauffement climatique en dessous de 2°C. Les pays avaient entre autres convenu de se réunir tous les 5 ans pour fixer des objectifs plus ambitieux et échanger des informations, tout en étant transparent. L’UE soutiendra la transition démographique et économique des pays en voie de développement et les aidera à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Le changement climatique aura des effets importants sur la santé : malnutrition entraînée par la baisse des productions agricoles, maladies cardiovasculaires et respiratoires liées à la qualité de l’air, cancers, maladies transmissibles par des vecteurs animaux, maladies infectieuses émergentes. The Lancet a estimé à 529 000 morts liées au changement climatique.

La situation nutritionnelle en Europe : le boom du surpoids/obésité

La sous-nutrition est une forme de malnutrition caractérisée par des déficiences en nutriments (énergie, protéines, vitamines, minéraux…).

carte sous-nutrition undernourishment world mondial
% de la population totale du pays
Jaune : sous-nutrition faible (<5%)
Orange : sous-nutrition modérée (15-24%)
Rouge : sous-nutrition élevée (25-34%)
Gris : non renseigné

On peut remarquer sur les cartes que la sous-nutrition est un problème des pays du sud alors que la sur-nutrition concerne les pays « développés ».

La malnutrition est un état nutritionnel caractérisé par une alimentation mal équilibrée en quantité et/ou qualité.

Le nombre de personnes souffrant de sous-nutrition a baissé de 40% depuis 1990 en Europe et Asie centrale, mais par contre, un nouveau problème émerge : le surpoids et l’obésité (malnutrition).

Presque 80% des personnes les plus pauvres et touchées par la faim vivent dans des zones rurales.

La FAO souhaite particulièrement aider les zones rurales qui sont les plus touchées par la pauvreté et la malnutrition. La FAO va aider de préférence l’agriculture familiale et les petits exploitants agricoles à mieux surmonter les catastrophes naturelles et le changement climatique, mais également elle va tenter d’améliorer le contexte politique du commerce alimentaire.

surpoids map carte monde 2014

Dans 48 sur les 53 pays d’Europe et d’Asie centrale, le nombre d’adultes en surpoids/obèses dépasse les 55% ! La principale cause de l’obésité est le déséquilibre énergétique entre les calories consommées et celles dépensées. Dans les pays développés, le travail urbain demande souvent moins d’activité physique. Le régime alimentaire se modifie avec la mondialisation : des régimes traditionnels de céréales et de légumes vers les repas riches en graisses, sel et sucres (transition nutritionnelle), mais contenant trop peu de vitamines et de micronutriments bons pour la santé. Les habitudes alimentaires occidentales (western diet) se répandent.

 

revenus alimentation déséquilibrée gras sucreL’alimentation déséquilibrée est liée au revenu par habitant. Par exemple pour une régime contenant 20% de graisses correspondait à un PIB de 1475$ en 1962 et à un PIB de 750$ en 1990. Les produits à haute densité énergétique sont souvent moins chers.

L’obésité et le surpoids sont les premiers facteurs de risque pour les maladies cardiovasculaires, le diabète et favorisent certains cancers.

Sources :

FAO – Europe and Central Asia set sights on better nutrition, sustainable agriculture – http://www.fao.org/news/story/en/item/413106/icode/

http://www.fao.org/FOCUS/f/obesity/obes2.htm

https://unfccc.int/resource/docs/2015/cop21/eng/l09r01.pdf (paris agreements)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.